le festival

 

Se faire plaisir et faire plaisir ! C'est le simple mot d'ordre du festival ! Un mot d'ordre, du reste, qui tient presque du pléonasme tant on peut admettre que chacun va au cinéma par envie. Et bien, ce sera notre fête du cinéma ! Un moment plus particulièrement dédié à cet hédonisme varié du cinéphile qui traque les salles obscures pour y passer de bons moments.

Cette légèreté festive nécessite pourtant de l'ambition. En premier lieu quant à la programmation.

Le festival s'adosse à une association, Ciné+, et à un cinéma d'Art et Essai, Les Cinémas de Cahors. Une programmation Art et Essai s'impose donc.

D'abord parce que nous avons vocation à promouvoir le plaisir lié à des films réputés plus difficiles que des films estampillés grand public : cela vaut pour les films du patrimoine, pour les films d'auteurs, et pour les avant-premières - trois étapes de la vie d'un film.

Aussi, parce que c'est l'occasion, à notre petite échelle, de participer à la diffusion d'œuvres bénéficiant habituellement d'une moindre exposition publique ou trouvant simplement moins facilement le chemin de notre province !

 « Tous les plaisirs sont au cinéma... » Chaque année il faudra faire des choix, forcément, mais il ne faut pas en exclure a priori ! Pas même le plaisir de nombre d'entre nous... de s'y faire peur !

Des films sur le plaisir, donc, mais d'une façon qui, aussi, se nourrisse des petits plaisirs du public : les avant-premières, les films du patrimoine, les manifestations festives – de la musique, à boire et à manger... et des invités.

 

Des films

 

Pendant cinq jours, le festival Cinédélices présente une sélection de films signés par les grands auteurs du 7ème art, du présent et du passé, des cinéastes reconnus sur le plan international. Le festival réalise ainsi une programmation attachée à la diversité des styles, des genres et des cultures, en rapport avec l'hédonisme.

 

Des rencontres

 

Cinédélices c'est aussi l'accueil de personnalités du monde du cinéma- réalisateurs,  acteurs,  journalistes, philosophes, critiques - et l'organisation de débats et de conférences avec ses invités (comme Danièle Thompson, Sabine Azéma, Philippe Le Guay, Just Jaeckin, Jean-Jacques Zilbermann, Melvil Poupaud, Philippe Ramos, Frédéric Lenoir, Ollivier Pourriol, Jean-Luc Douin pour les précédentes éditions).

 

Des gourmandises

 

Le festival est organisé sous le signe de la convivialité et du plaisir gourmand : soirée  inaugurale dans le cadre de la Villa Malbec, soirée «Allons dîner au cinéma», et en 2017, accueil du public dans le village du festival, où l’on pourra manger, boire, échanger en toute convivialité et même en musique... Quand l'art de la bouche rejoint le 7°art pour un éveil des sens voluptueux et partagé. Venez déguster notre passion pour le cinéma.

« Le droit au plaisir est aussi important que le droit à la santé et au travail. 

C’est une dimension du bonheur et de l’émancipation de l’homme. ». Jean Lhéritier

Extraite du Manifeste hédoniste du philosophe Michel Onfray, cette phrase illustre le propos sur lequel l’association Ciné+ s’est positionnée pour créer le Festival Cinédélices en octobre 2012 : un festival de cinéma hédoniste consacré au plaisir de vivre.

 

 

LE FESTIVAL DEPUIS 2012