ciné + Cahors

Ciné+ Cahors, Créateur du Festival Cinédélices  

Créée au début des années 80 à Cahors, l’Association Ciné+ Cahors, en relation avec les Cinémas de la ville, apporte un soutien régulier à la diffusion du cinéma d’art et essai et à la découverte de nouveaux auteurs, avec un objectif clairement affiché : faire connaître la création cinématographique dans tous ses états au public le plus large.

Sur un territoire qui cultive un goût pour le bien-vivre, Ciné+ Cahors a créé en octobre 2012 le Festival Cinédélices et en est la structure porteuse, aux côtés des Cinémas de Cahors.

 

 

 

JUIN JARDINS

14 ET 15 Juin 2019

Dans le cadre de l’édition 2019 du festival Juin Jardins, Ciné+ propose, en partenariat avec les Cinémas de Cahors :

- la projection de Cléo de 5 à 7, d’Agnès Varda, en hommage à la réalisatrice disparue, ainsi qu'à Michel Legrand qui signe la musique du film. Michel Berjon, auteur de Jardins du cinéma, accompagnera le film, et proposera après la séance une lecture du motif du jardin dans le film.

- Les Jardins crèvent l’écran  par Michel Berjon auteur de Jardins du cinéma
 

 

 

 

 

 

 

 

CLEO : Vendredi 14 juin à 20h30 au cinéma Le Quercy

Dans le cadre de l’édition 2019 du festival Juin Jardins, Ciné+ propose, en partenariat avec les Cinémas de Cahors,

la projection de Cléo de 5 à 7, d’Agnès Varda, en hommage à la réalisatrice disparue, ainsi qu'à Michel Legrand qui signe la musique du film.

Michel Berjon, auteur de Jardins du cinéma, accompagnera le film, et proposera après la séance une lecture du motif du jardin dans le film.

                                                                                                                

Cléo de 5 à 7 – 1961 - Avec Corinne Marchand, Antoine Bourseiller.

Cléo est une jeune chanteuse, très belle, dont la notoriété gagne les ondes. Mais elle a peur, peur du verdict que vont rendre les analyses médicales qu’elle doit aller chercher à 7 heures à l’hôpital.

Alors elle sort dans Paris, fuit les augures mauvaises de la superstition et pour répondre au choc de l’appréhension, avec surprise, s’ouvre aux autres…

Ainsi suit-on en temps réel les quatre-vingt-dix minutes du parcours initiatique de Cléo. « Je ne voulais pas faire une tranche de vie, mais inscrire le destin de Cléo dans cette multitude souvent amusante du monde qui nous entoure... » se souvient Agnès Varda. « C’était aussi ma contribution, sans cris ni discours, aux mouvements féministes de l’époque. » Un des premiers films de femme à avoir été sélectionnés à Cannes, œuvre angulaire de la Nouvelle Vague, et qui demeure toujours neuf et fort de son charme.

Les Jardins crèvent l’écran : Samedi 15 juin, à 18h, au petit théâtre de la MJC

Les Jardins crèvent l’écran  par Michel Berjon auteur de Jardins du cinéma
 

Miroir des pratiques humaines, le cinéma exploite, depuis son origine, le potentiel expressif du jardin, lui aussi un lieu d’art, d’amour et de quête de sens, notamment écologique. Un lieu utilitaire aussi. Ces lieux familiers ont nourri l’inspiration des cinéastes, des frères Lumière à Resnais et Rohmer, de Stanley Kubrick à Woody Allen et Sofia Coppola… En explorant 120 ans de films de fiction mettant en scène des jardins, Michel Berjon crée une passerelle entre ces deux arts. S’adressant aux amateurs de jardins comme aux cinéphiles, il propose un voyage dans les jardins du 7e art.

Cette conférence illustrée présente une histoire des jardins reflétée par les films, puis un état des lieux des usages du jardin, à commencer par le jardinage et des pratiques sociales emblématiques liées au jardin comme l’amour, la mort, l’art et la convivialité. Il se termine sur quelques usages réflexifs du jardin.

 

 

 

vente d'affiches de film

Ciné+ coordonne désormais la VENTE D’AFFICHES avec ses festivals :
en octobre sur Cinédélices et en mars sur Cinélatino

En savoir plus

 

 

 

Formulaire